KR

KATIA ROCK raconte ses racines, celles des Anciens Innus de Mani-Utenam comme Shaush et Kananine, qui remontaient  vers les territoires de chasse à la fin de l’été à chaque année pour y passer l’hiver, comme toutes les familles de leur tribu.

Or, en ce décembre de 1923, ils ne trouvèrent rien à chasser. L’outarde trouvée au piège à martre était-elle un présage funestre?

Bien connue chez les Premières Nations, la chanteuse amérindienne originaire de la Côte-Nord, KATIA ROCK, ajoute le conte à son arc d’artiste. Elle offrira une soirée unique, à son image.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s